L’îlet Gosier

L’îlet Gosier fait face à la ville qui porte le même nom. Le Gosier doit son nom à des pélicans bruns présents sur l’île appelés les Grands Gosiers. L’îlet est un petit coin de paradis avec son célèbre phare, ses plages de sable blanc et ses cocotiers. L’ilet du Gosier est un petit ilot de 4 ha, situé à 500 mètres de la côte sud de la Grande Terre, au large du bourg du Gosier.

Après avoir avalé un bokit (sandwich star de la Guadeloupe), nous nous dirigeons vers l’embarcadère (dans le parc paysager du Calvaire, en face du cimetière). Au sein du parc, nous apercevons de nombreux iguanes. Un bateau sert de navette toutes les demi-heures de 9h à 17h.

En moins de cinq minutes, nous arrivons sur cet îlet que nous admirions jusque là à l’horizon de la pointe de la verdure. Il est également possible de rejoindre l’îlet à la nage pour les plus courageux.

Un petit conseil : allez-y tôt, l’îlet Gosier est un lieu très prisé par les touristes mais aussi par les locaux le week-end.

En arrivant sur l’îlet, nous sommes accueillis par quelques panneaux qui nous rappellent qu’il est important de respecter les lieux étant donné qu’il s’agit d’un site naturel protégé.

Une fois sur l’îlet, nous ne pouvons pas résister à un petit plongeon rafraichissant.

Mais rapidement, notre curiosité nous rattrape et nous décidons de partir explorer l’îlet. Sur notre passage, nous croisons de nombreuses poules perdues dans la végétation luxuriante jusqu’à arriver au fameux phare rouge et blanc. Il permet de baliser l’entrée du port de Pointe-à-Pitre, passage dangereux pour les bateaux en raison de nombreux récifs coraliens.

Bref, une parfaite journée de vacances au paradis !

 

En résumé :

  • Lieu : Embarcadère du parc du Calvaire, Le Gosier.
  • Tarif du bateau : 5€ aller/retour.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :